Comment fonctionne une pompe à chaleur ?

Article précédent Article suivant

Article 23 : doit-on éteindre une pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur devient la solution idéale chez la population française et se popularise auprès des ménages français. En effet, depuis quelques années, c’est devenu un appareil de choix, et compte parmi les systèmes de chauffage les plus économiques et écologique apportant un chauffage thermique satisfaisant à l’intérieur de son habitation. Fonctionnant grâce à l’énergie renouvelable, la préservation de l’environnement est assurée sans parler du bien que ce système apporte à votre portefeuille grâce à la réduction de la consommation de votre énergie. Son système, pourtant amène avec elle des interrogations : si son système fonctionne en continu ou par intermittence ? Qu’en est-il de son arrêt lorsque la température souhaitée a été atteinte ?

  • Le système d’une pompe à chaleur
  • Éteindre une pompe à chaleur
  • Quelques recommandations pour éviter un fonctionnement en continu

Le système d’une pompe à chaleur

L’extraction de calories dans les ressources naturelles, voilà en quoi consiste le fonctionnement d’une pompe à chaleur. Avec son fluide frigorigène et son carburant inépuisables et présents en grande quantité. L’énergie extraite transforme le compresseur en gaz chaud, qui sera ensuite envoyé dans votre logement.

Son coefficient de performance (COP) important permet de faire bénéficier au système, une production d’énergie d’un niveau bien plus élevé par rapport à sa consommation d'énergie nécessaire. Son niveau de COP reste à un haut niveau même durant les périodes les plus froides. En effet, l’efficacité d’une pompe à chaleur durant les périodes plus froides atteigne les - 15 à - 20 °C, variant du modèle que vous avez.

Éteindre une pompe à chaleur

Lors de l’installation de votre pompe à chaleur, le contrôle de la température de votre pièce de vie est contrôlé via un thermostat d’ambiance. La propagation de la chaleur se fera à travers les différents émetteurs de chaleur de votre habitation, jusqu’à ce que le degré de température voulût corresponde à vos choix personnels.

Avec le thermostat d’ambiance, votre niveau de chaleur s’adaptera automatiquement au cas où la température chute de quelque degré. En effet, la pompe à chaleur réactivera un nouveau cycle de chauffe pour atteindre le niveau de température souhaité.

Très autonomes, l’allumage et l’arrêt de votre pompe à chaleur se feront automatiquement. Grâce à la programmation des différents cycles de chauffe, votre appareil pourra fonctionner de manière autonome. Votre intervention pour arrêter la production de chaleur thermique ne sera nécessaire que lorsque le climat se réchauffera, et la chaleur interne de votre habitation sera inutile.


Quelques recommandations pour éviter un fonctionnement en continu

Finaliser l’installation de votre PAC, avec les conseils de professionnel d’AIVIA. Chaque ménage possède ses propres besoins en termes de chaleur, bénéficier d’un équipement adéquat pouvant répondre de manière optimale à vos besoins.


Des solutions adéquates vous seront proposées, afin d’éviter de vous retrouver face à des dysfonctionnements et des pannes divers pouvant survenir et surtout vous aider à réduire votre consommation d’énergie. Des facteurs doivent être pris en compte afin de pouvoir profiter d’un appareil avec une efficacité énergétique de qualité et de quantité durablement.

Une isolation adéquate

Et oui, qu’importe le type de pompe à chaleur choisi, vous devez vérifier le niveau d’isolation thermique de votre habitation. En effet, même si votre PAC possède un COP élevée, les déperditions thermiques peuvent venir nuire à la puissance de votre pompe à chaleur. Nous vous conseillons donc de faire diagnostic complet du type d’isolation de votre logement.

Une mauvaise isolation peut entrainer : une déperdition de chaleur, une augmentation de votre facture d’énergie, et une sur exploitation inutile de votre pompe à chaleur, qui devra couvrir pendant une période continuelle le chauffage de votre habitation.

Votre projet d’achat d’une pompe à chaleur pourrait se voir retarder, mais au moins, elle sera la garantie d’une utilisation optimale de votre système de production de chauffage thermique.


Choisir le PAC adapter à vos besoins

Votre isolation répond parfaitement aux normes, vous pouvez désormais choisir la pompe à chaleur la mieux adaptée à votre habitation. Le type de pompe à chaleur est varié, de même que la puissance, pour répondre exactement à vos besoins, vous devez déterminer certains critères : la surface à chauffer, le nombre d’occupants dans la maison et la technologie qui pourra convenir le mieux et le climat de votre région.

Avec notre équipe, AIVIA, d’autres facteurs devront être pris en compte, selon la localisation géographique où est située votre habitation. L’étude de la température extérieure de base et la température la plus basse enregistrée pendant cinq jours minimum durant les trente dernières années devront être prises en compte.

Un modèle avec une puissance insuffisante ne pourra correctement remplir et satisfaire vos besoins, et risque de vous faire dépenser encore plus d’énergie. Dans le cas inverse, une pompe à chaleur avec une puissance supérieure à vos besoins produits des cycles de chauffe courts, avec elle des marches/arrêts plus fréquentes, ce qui peut provoquer des dysfonctionnements à long terme, voire une usure prématurée donc des services de maintenance fréquente.

Sachez dépister les points de contrôle clé

Garer une attention sur votre consommation mensuelle d’énergie, si vous noter une consommation élevée sur votre facture d’énergie, vous pouvez vérifier par vous-même ses différents éléments, avant d’appeler votre chauffagiste :

  • Vérifier le fonctionnement de votre régulation de température ou votre thermostat.
  • Vérifier du positionnement des relais, en arrêtant manuellement votre pompe à chaleur, et le redémarrer avec le thermostat en position de baisse.
  • Vérifier la propreté de votre filtre à air, dépoussiérer en cas de besoin et nettoyer les serpentins de l’évaporateur extérieur. Nettoyer l’unité extérieure dans le cas où peut-être des feuilles mortes ou de la poussière le recouvrent.

Vous avez vérifié chacun de ses facteurs, mais votre pompe à chaleur continue de chauffer en continu ? Prenez contact auprès de votre technicien spécialisé afin de déterminer l’origine la surconsommation de votre énergie. Avec votre chauffagiste, vous pourrez déterminer facilement la source de la surconsommation et du fonctionnement continu de votre pompe à chaleur.



Article précédent Article suivant