Blog

Article précédent Article suivant

ARTICLE 6: Pompe à chaleur air-eau: le point sur l'aide de l'ANAH pour 2020


Quelles aides pour une pompe à chaleur air-eau en 2020 : focus sur les aides de l’ANAH

Entreprendre des travaux de rénovation n’est pas toujours évident. Les coûts associés à ces travaux sont très importants et ne sont pas toujours accessibles pour tout le monde. Améliorer sa situation énergétique est pourtant une préoccupation pour plusieurs familles. L’ANAH a mis en place un programme d’aide pour les familles à faibles revenus et les familles à revenus modestes.

Les aides en question, comme la Prime Renov’, ont pour objectifs d’une part de réduire la précarité thermique à travers le territoire français, et d’autre part, d’améliorer l’efficience énergétique en France.

Nous revenons sur ces aides, ce qu’elles vous apportent et les critères associés pour en bénéficier. 


Qu’est-ce que l’ANAH ?


Pour faire simple, il s’agit de l’acronyme de l’Agence Nationale de l’Habitation. Concrètement, c’est un organisme public qui a pour objectif d’assurer l’amélioration des logements et plus précisément, celui des contribuables à revenus modestes et se trouvant en précarité thermique et énergétique. 

À travers divers programmes d’aides et des informations facilement accessibles, l’Agence Nationale de l’Habitation va permettre à ses familles et personnes de procéder plus facilement à des travaux de rénovation afin d’améliorer cette situation énergétique. 

Évidemment, les fonds de l’ANAH ne sont pas infinis. Il est donc tout à fait normal que l’éligibilité à l’obtention de ces aides soit parfaitement régulée par l’Agence. Les subventions et aides, comme la Prime Renov’, sont ainsi attribuées selon des critères de revenus définis.

Sont pris en considération la taille du foyer et la composition de la famille pour déterminer le plafond de l’aide attribué à un appliquant. Cependant, il faut noter que l’ANAH possède deux types de barèmes, un premier pour ceux en région d’Île-de-France et un autre pour les autres régions de l’Hexagone.


Les aides de l’ANAH


L’Agence Nationale de l’Habitation propose comme on l’a dit, de l’aide à plusieurs familles selon leurs situations actuelles. Le programme principal de l’agence est « Habiter Mieux Sérénité » est sans doute le plus connu. Toutefois, en 2020, ce programme a été modifié et rebaptisé.

C’est pourquoi nous parlons davantage de la Prime Renov’ de l’ANAH. Cette aide est disponible pour peu que l’on arrive à gagner une économie d’au moins 25 % sur sa facture énergétique. Pour y arriver, cette prime couvre divers travaux de rénovation de logements, comme l’isolation des combles et des murs et évidemment, une mise à jour du système de chauffage (en le remplaçant par une version moins énergivore).

Il y a toutefois quelques critères non négligeables auxquels il faut répondre avant d’être éligibles. Ainsi, l’aide Habiter Mieux Sérénité est disponible selon les conditions suivantes :

  • Il faut être propriétaire du logement concerné
  • Le logement doit avoir plus de 15 ans
  • Le logement est une maison individuelle

Enfin, le propriétaire (appliquant) ne doit pas avoir souscrit à un prêt taux zéro (PTZ) durant les cinq dernières années.


Et la Prime Renov’ ?

La Prime Renov’ de l’ANAH peut aussi vous être utile pour passer d’une chaudière au fioul vers un système plus efficace et écologique, comme une pompe à chaleur.

D’emblée, il faut savoir que toutes les pompes à chaleurs ne vous garantissent pas automatiquement une aide de l’ANAH et de cette fameuse prime. La pompe à chaleur de type air-air n’est pas couverte par la Prime Renov’. Vous pouvez toutefois en profiter pour une pompe à chaleur de type air-eau ou encore eau-eau.

L’aide de cette prime pour une pompe à chaleur éligible variera encore une fois selon la situation de la famille. Alors qu’une famille à revenus modestes peut être couverte jusqu’à 3 000 € par cette prime, l’aide accordée à une famille à très faibles revenus ira jusqu’à 4 000 €.

Il y a toutefois un autre détail important avant de bénéficier de cette aide de l’ANAH pour l’installation de votre pompe à chaleur ou tout autre travail de rénovation afin d’améliorer votre situation énergétique ; l’artisan. En effet, afin d’être éligible à la Prime Renov’, il est capital que les travaux soient entrepris par un artisan certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Comment profiter au maximum de votre Prime Renov’ et d’autres aides ?

Il est important de savoir que les aides pour la rénovation de votre logement ne sont pas toutes mutuellement exclusives. Vous pouvez ainsi réduire davantage vos dépenses pour la rénovation de votre logement en cumulant par exemple votre Prime Renov’ de l’ANAH à d’autres aides auxquelles vous êtes éligibles.

Pour commencer, vous pouvez déjà vous diriger vers les Certificats d’économie d’énergie (aussi connus comme CEE). En effet, tous les travaux qui peuvent être couverts par la Prime Renov’ sont aussi éligibles à ces certificats. Ce certificat s’appuie sur une obligation des fournisseurs d’énergie (gaz et électricité), à encourager la réduction et l’économie d’énergie. Une aide est donc fournie à ceux en précarité thermique afin d’accélérer les rénovations et mises à jour aux systèmes de chauffage (entre autres). Si vous avez envisagé, et êtes éligibles à la Prime Renov’, profitez par la même occasion des CEE.

Il existe en France plusieurs formes d’aides pour la rénovation des logements, surtout lorsqu’il est question d’amélioration de la situation énergétique. On ne doit pas oublier par exemple le chèque énergie qui aide à régler une partie de la facture énergétique selon la situation d’une famille. Il est recommandé de vous renseigner auprès des diverses collectivités autour de vous comme votre commune, votre département ou encore votre région. N’hésitez pas à leur expliquer votre situation pour obtenir plus de détails sur les aides disponibles auxquelles vous êtes éligible.

En utilisant les bonnes aides au bon moment, il est possible de grandement réduire les dépenses liées à la rénovation d’un logement.

Article précédent Article suivant