A quoi sert le fluide dans la pompe à chaleur lors du fonctionnement du chauffage ?

Article précédent Article suivant

De plus en prisé par les foyers français, actuellement la tendance concernant la climatisation se veut être pour la pompe à chaleur qui est un système de climatisation performant et efficace et surtout fonctionnant à l’énergie renouvelable, vous permettant de réduire la consommation en énergie et de faire des économies importantes sur votre facture annuelle.


Comment fonctionne une pompe à chaleur ?

Le principe de la pompe à chaleur repose surtout sur la compression, avec des fonctionnalités inversées du frigo, la pompe à chaleur quant à elle se charge de puiser l’énergie thermique ou chaleur calorifique présente dans l’air de notre environnement afin de réchauffer l’intérieur de votre maison et vous fournir en eau chaude sanitaire. De ce fait, la chaleur peut être puisée dans l’air ambiant, le sol ou les eaux souterraines. Bien évidemment, l’installation et les modèles varient en fonction des besoins et du modèle de pompe à chaleur choisi.

L’un des principaux composants de la pompe à chaleur est le fluide frigorigène ou gaz réfrigérant qui sert à transmettre la chaleur captée dans l’air ambiant de l’extérieur. Avec des caractéristiques particulières et spécifiques, le liquide réfrigérant peut atteindre un point d’ébullition à basse température pour ensuite s’évaporer. La vapeur sera par la suite comprimée via un compresseur pour l’obtention d’une température supérieure à l’eau ou l’air présent dans le chauffage. La vapeur passera ensuite dans un condenseur où elle pourra transmettre sa chaleur au circuit du chauffage. Et enfin le passage au tendeur avec une réduction de pression, permettant ainsi de refroidir la vapeur et la faire retourner à l’état liquide, est cycle est alors formé. Le liquide réfrigérant servira alors de lien entre l’unité extérieure et l’unité intérieure.


Les étapes suivies par le liquide réfrigérant

Etant une liaison entre le groupe extérieur et le groupe intérieur, le réfrigérant pour bien faire fonctionner la PAC doit subir plusieurs étapes de transformation et ainsi créer u cycle thermodynamique.

évaporation (passage de liquide à gaz),

Lors de cette étape, le liquide caloporteur récupère la chaleur présente dans l’air ambiant lui permettant ainsi d’atteindre une température optimale pour son ébullition pour qu’il puisse s’évaporer et se transformer en gaz.

compression (montée en pression et en température),

Capté par le compresseur et entraîné par un moteur électrique pour âtre chauffé afin de devenir hautement pressurisé.

condensation (passage de gaz à liquide)

Cette étape consiste à transmettre la puissance thermogène de la vapeur à l’eau des conduits. De ce fait, la condensation transforme de nouveau le composé frigorigène en liquide.

détente (baisse de pression et de température).

Par l’action du détendeur, une étape lui permettant de baisser en température et le prépare déjà à effectuer un autre cycle.


Les différents types de liquide réfrigérant

Présent depuis plusieurs années dans nos pompes à chaleur ou nos climatiseurs, le liquide réfrigérant est visible sous différentes compositions.

Le CFC ou chlorofluorocarbures, est un gaz fluoré et faisant partie des la famille des halogénoalcanesn, dans lequel les composants hydrogènes sont remplacés par le chlore et le fluor. Ayant un impact important sur la couche d’ozone et l’atmosphère, avec une empreinte carbone importante, le CFC et ses composants ont été retirés du marché.

Le HCFC ou le hydro chlorofluorocarbures est le successeur du CFC, avec une formule composée d’alcane halogéné et beaucoup moins polluant que celui-ci, le HCFC reste un élément nocif pour l’environnement.

Le HFC ou hydrofluorocarbures, moins polluant et moins nocif que ses prédécesseurs, les gaz catégorisés HFC sont classés plus performant et sont plus respectueux de l’environnement.



L’entretien du PAC et du réfrigérant

Facile à entretenir et à nettoyer avec les bons gestes quotidiennement la PAC nécessite l’installation et l’entretient via un vrai professionnel. Etant donné que chaque composants du réfrigérant doivent subir un remplacement tous les 5 ans pour un confort optimal et une résistance impeccable.

Selon les règlementations en vigueur concernant les climatisations et les réfrigérants, il est de rigueur de faire appel à un expert pour contrôler et constater l’état autant sur les composants du système ou encore son fonctionnement et surtout afin de garantir un bon fonctionnement, l’expert doit vérifier l’étanchéité du système.

L’impact des réfrigérants sur notre environnement

Etant des composants chimiques, les réfrigérant sont assez nocifs pour l’atmosphère et affine la couche d’ozone grâce à la forte émission de gaz à effet de serre. Le chlore étant un produit très dangereux, une fois libéré dans l’atmosphère, il engendre des dégâts considérables. Désormais interdit d’usage dans les climatisations et les pompes à chaleur réversibles ou non, le CFC et le HCFC cèdent la place à un autre type de réfrigérant qui est le HFC.

Vidange et recyclage ?

Doté de composants chimiques et alcalins, le réfrigérant est assez dangereux pour qu’il puisse être jeté librement dans l’environnement ou en pleine nature. Il doit être transporté dans un lieu de traitement spécialisé afin d’y être recycler.

L’enlèvement doit bien évidement être effectuer par un professionnel en la matière et qui se chargera par la suite de l’acheminement du réfrigérant vers une entité adéquate.

Manque de gaz, comment le reconnaitre ?

Le manque de gaz dans un système de climatisation peut souvent entrainer des dommages considérables si ce n’est pas réglé à temps. Toutefois, afin de mieux distinguer les anomalies plusieurs détails sont à prendre en compte tels que :

  • Des anomalies de non-conformité dans la facture d’électricité.
  • Le refroidissement de la maison se fait beaucoup plus lentement alors le fonctionnement est déjà enclenché.
  • La présence d’air tiède dans la maison alors qu’il devrait faire plus frais.
  • La présence de givre accumulé sur le conduit du réfrigérant.
  • Un bruit de bouillonnement et de sifflement, si cela se produit soyez en alerte car votre climatisation fuit, et les dégâts peuvent être considérables.

Besoins d’information sur les aides financières cliquez ici

Article précédent Article suivant