Bien comprendre la nouvelle aide Maprimerénov

Article précédent Article suivant

ARTICLE 2: Tout savoir sur MaPrimeRénov' : la nouvelle aide destinée aux ménages modestes


Afin de porter assistance aux ménages les plus modestes, le gouvernement a mis en place une nouvelle aide visant à améliorer le confort énergétique de leur logement tout en réduisant leur consommation en énergie. “Ma Prime Rénov” est en fait le nouveau nom du Crédit d’impôt Transition Énergétique (CITE) qui a été lancée au début de l’année 2020. Cette nouvelle aide pour la rénovation énergétique des logements des familles à faibles revenus a pour avantage d’être utilisée dès le lancement des travaux afin de disposer d’un meilleur confort énergétique dans les meilleurs délais. Il n’est donc plus nécessaire d’attendre une année pour pouvoir en bénéficier.

Cette réforme a vu le jour dans le but de faciliter les travaux de rénovation des ménages en difficulté financière. Ainsi, ils n’auront pas à avancer des frais pour obtenir un meilleur confort en termes d’énergie dans leur maison. Il est à noter que les ménages plus aisés n’auront pas accès à cette facilité financière.

Vous trouverez une description plus détaillée du fonctionnement de cette nouvelle aide financière dans l’article suivant.

  • L’aide aux travaux de rénovation : Ma Prime Renov
  • Eligibilité : les plafonds de ressources
  • Quels montants pour quels types de travaux ?
  • Tout savoir sur le fonctionnement de Ma Prime Renov
  • Peut-on cumuler cette prime avec d’autres aides ?

L’aide aux travaux de rénovation : Ma Prime Rénov


Faire installer un appareil de chauffage moderne et écologique et amorcer des travaux d’isolation dans un logement coûte relativement cher. Ce qui ne permet pas à tous les ménages de profiter d’équipements de chauffage performants, économiques et écologiques. 

Pour aider les familles en difficulté financière, le gouvernement a déjà mis en avant plusieurs dispositifs d’aides. Cependant, il semble que ces aides ne soient pas toutes connues du grand public. Pour en savoir plus sur ces subventions, vous pouvez consulter le lien suivant www.faire.gouv.fr.

Parce que la rénovation énergétique des logements est une priorité pour le gouvernement, La Prime Renov' est née de la fusion du Crédit d’impôt transition énergétique (CITE) et des aides ANAH Habiter Mieux Agilité. Ainsi, les ménages modestes pourront faire leurs démarches de façon simplifiée avec un seul dossier à fournir et des délais d’obtention minimes.

Petit bémol concernant le lancement de cette nouvelle aide à l’attention des ménages modestes, les premiers dossiers déposés pour l’obtention de la prime d’aide à la rénovation énergétique ne prendront effet qu’en avril. Par ailleurs, les versements de la prime seront effectifs dès la fin des travaux et seuls les propriétaires occupant leurs logements pourront y avoir recours en 2021. 


Eligibilité : les plafonds de ressources


Depuis son lancement, le 1er janvier 2020, Ma Prime Rénov’ a remplacé le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) et l'aide de l'Agence nationale du logement (Anah) pour « une meilleure agilité résidentielle ». Il est payé par l’Anah sous des conditions de ressources dont le système devrait s’échelonner jusqu’en 2021.

Cette aide financière est mise à disposition des ménages modestes à titre forfaitaire, car elle est versée selon le type de revenus du ménage et des travaux qui vont être réalisés : très modestes, modestes, intermédiaires et les plus élevés.


Les plafonds de ressources en Île-de-France

Nombre de personnes Très Modestes Modestes Revenus intermédiaires Revenus les plus élevés
1 20 593 € 25 068 € 27 706 € > à 27 706 €
2 30 225 € 36 792 € 44 124 € > à 44 124 €
3 36 297 € 44 188 € 50 281 € > à 50 281 €
4 42 381 € 51 597 € 56 438 € > à 56 438 €
5 48 488 € 59 026 € 68 752 € > à 68 752 €
6 81 066 € > à 81 066 €
Par personne supplémentaire + 6 096 € + 7 422 € + 12 314 € /

Les plafonds de ressources en province

Nombre de personnes Très Modestes Modestes Revenus intermédiaires Revenus les plus élevés
1 14 879 € 19 074 € 27 706 € > à 27 706 €
2 21 760 € 27 896 € 44 124 € > à 44 124 €
3 26 170 € 33 547 € 50 281 € > à 50 281 €
4 30 572 € 39 192 € 56 438 € > à 56 438 €
5 34 993 € 44 860 € 68 752 € > à 68 752 €
6 81 066 € > à 81 066 €
Par personne supplémentaire + 6 096 € + 7 422 € + 12 314 € /

Quels montants pour quels types de travaux ?

Vous trouverez ci-après le barème mis en place selon le type de revenus et d’appareils :

Type d'appareil installé Ménages très modestes (Prime Renov') Ménages modestes (Prime Renov') Ménages aux revenus intermédiaires (Prime CITE) Ménages les plus aisés
Chaudière gaz Très Haute Performance 1 200 € 800 € 0 € 0 €
Pompe à chaleur air-eau 4 000 € 3 000 € 2 000€ 0 €
Chauffe-eau thermodynamique 1 200 € 800 € 400 € 0 €
Poêle à granulés 3 000 € 2 500 € 1 500€ 0 €
Chaudière à granulés 10 000 € 8 000 € 4 000€ 0 €
Dépose d'une cuve à fioul 1 200 € 800 € 400 € 0 €

Tout savoir sur le fonctionnement de Ma Prime Rénov

C’est à l’Agence Nationale de l’Habitat que le gouvernement a confié l’application de cette subvention. Cette dernière s’obtient comme suit :

  • après l’obtention du devis de vos travaux, vous pouvez faire votre demande sur le site maprimerenov.gouv.fr (il faudra apporter l'avis d'imposition final)
  • ensuite, vous recevrez une réponse dans les 15 jours. Celle-ci précisera le montant de l'aide à laquelle vous avez droit. Le lancement des travaux pourra alors débuter

Pour pouvoir percevoir les primes d’aides à la rénovation énergétique, votre facture doit être envoyée via la plateforme en ligne à la fin des travaux.

Peut-on cumuler cette prime avec d’autres aides ?

Ma Prime Rénov’ est cumulable avec d’autres aides à la rénovation énergétique. Toutefois, le cumul des aides total ne pourra excéder :

  • 75% du montant du devis pour les foyers modestes
  • 90% du montant pour les foyers très modestes

Par conséquent, vous devez effectuer un paiement minimum dans tous les cas, car les travaux ne pourront pas être entièrement financés par les subventions accordées par le gouvernement.

Vous trouverez ci-après la liste des aides cumulables à Ma Prime Rénov’ (chaque demande doit impérativement se faire avant le début des travaux) :

  • Les aides des collectivités locales
  • l’éco-prêt à taux 0 : qui ne prend en charge qu’une seule action de travaux (financement de 10 000 € sans intérêts). Cette demande d’aides doit se faire auprès de votre établissement bancaire.
  • La TVA réduite : certains travaux du chantier peuvent bénéficier d’une réduction de près de 5,5%du TVA
  • la prime Coup de pouce est attribuée par des organismes privés reliés à des certificats d’économies d’énergie. (un montant de 5 400€ pour l’installation d’une PAC air/eau par exemple peut être obtenu).

Pour obtenir de plus amples informations sur les aides financières 2020, il vous suffit de cliquer sur le bouton en dessous.

Article précédent Article suivant